MICHAEL FASSBENDER – Dream guy !

Il y a deux choses importantes à savoir sur moi : je suis athée et je ne crois plus en l’amour depuis un bon moment. Pourtant, si il y a bien une personne qui pourrait me réconcilier avec Jésus et Cupidon c’est Michael Fassbender.
Fassy pour les intimes. Le seul roux à moitié allemand qui réussi à faire craquer n’importe qui ou quoi en un sourire.
Fish Tank et Inglourious Bastards (deux de mes films préférés) sont responsables de mon adoration pour Fassbender. Le voir passer du gentil salopard qui fait craquer sa belle fille adolescente à un officier anglais classe et détaché dans la veine de Cary Grant m’a totalement lobotomisé.
Mais avant de détailler le pourquoi du comment je l’aime (oui n’ayons pas peur des mots), quelques infos pratiques :

Profession : Acteur super talentueux mais sans Oscar (PAS CONTENTE PAS CONTENTE)
Origine : né à Heidelberg mais élevé à Killarney = concentré de charme germanico irlandais
Yeux : bleu lagon pfiou (oui « pfiou » est un adjectif dans le cas précis)
Taille : 1m83 (ni trop grand, ni trop petit, PARFAIT on a dit) et NON je ne parlerais pas de son pénis !
Hobbies : chanter, jouer de la guitare, faire de la moto, picoler, briser des coeurs
Ses copains : Leonardo Dicaprio, Bradley Cooper, James McAvoy, Gerard Butler, Vincent Cassel bref il ne traîne qu’avec des acteurs beaux gosses. 
Ses copines : Ian McKellen aurait bien voulu tenter sa chance mais pas de bol pour lui il aime les filles brunes et bronzées : Leasy Andrews, Zoé Kravitz, Nicole Beharie, Rosario Dawson, Louise Hazel, Alicia Vikander, moi (oui on a le droit de rêver).
Et maintenant voici 5 raisons sérieuses et ultra documentées qui vous feront obligatoirement aimer Michael ou au moins vous donneront envie de regarder ses films ! 

1) Sa collaboration avec Steve McQueen

Lors de leur première rencontre Steve avait trouvé Michael prétentieux et pourtant après un week-end à Amsterdam (la petite histoire ne raconte pas si ils ont fait du lèche vitrine – oui jeux de mots à deux balles) ils ne se quitteront plus. Hunger qui imposa le talent de réalisateur de McQueen, Shame qui fera de Michael un acteur respecté et enfin 12 Years a Slave qui leur aura permis de gagner un Oscar et de se faire un smack devant toute l’assemblée (hihi c’était chou).
Admiratifs de leur travail respectif et amis dans la vie, Fassbender est devenu l’alter ego face caméra de McQueen. On attends avec impatience la suite de leurs aventures.

2) Sa modestie

Il a grimpé la chaîne alimentaire hollywoodienne pas à pas. En effet, en 2001 il décroche un rôle dans Band of Brothers (comme à peu près tous les acteurs du paysage cinématographique actuel : Tom Hardy, James McAvoy, etc), il déménage à L.A et croit que son heure de gloire est arrivée.
Mais après avoir loupé pas mal d’auditions dont Pearl Harbor (heureusement), il revient en Angleterre, cumule les petits boulots et attends le rôle qui lui permettra de démontrer l’étendue de son talent.
Ce sera son interprétation de Bobby Sands, leader de l’IRA qui entame une grève de la faim en prison, dans Hunger qui mettra tout le monde d’accord.

3) Son aura de star

Pourtant entouré d’acteurs talentueux il est le seul a donné réellement un intérêt à Prometheus film de SF un peu (beaucoup) foireux de Ridley Scott.
Il interprète David un robot blondinet qui imite parfaitement les émotions humaines. Flippant et attendrissant, jusqu’à la fin on se demande qu’elles sont ses véritables motivations. Gentil ? Méchant ? Taré ? On verra dans la suite.
Fassbender avait déjà réussi cet exploit dans Inglourious Bastards en faisant passer au second plan le reste du casting (et ouais même Hugo Stiglitz) lorsqu’il était présent.
Son personnage de critique de cinéma so british déguisé en soldat nazi se faisait finalement exploser les testicules au bout de 30 minutes de dialogues sous tension dans une taverne.
Dommage qu’il n’ait pas pu accompagner Diane Kruger et les autres « bâtards » pour aller dégommer Hitler.

4) Son talent

Sa carrière cinématographique n’a commencé qu’en 2007 avec 300 et Angel et pourtant, le petit nous a déjà montré un bel échantillon de ce qu’il pouvait faire.
Celui qui n’a pas eut peur de se mettre à nu dans tout les sens du terme pour Shame (non toujours pas de penis talk) est crédible en méchant de comic book (la nouvelle trilogie X Men), en robot (Prometheus), en âme torturé (MacBeth, Slow West, Jobs), en séducteur immoral (Fish Tank) ou encore en héros romantique (Jane Eyre, Une vie entre deux océans).
Fassbender qui a survécu à des films débiles (Jonah Hex, mais pourquoi ?!) et des rôles à la TV complètement stéréotypés (le démon beau gosse dans l’oubliable série Hex) est aujourd’hui comparé à Brando et n’arrête pas de remercier sa bonne étoile à longueur d’interview.
Futur héros de la franchise Assassin’s Creed, on l’imagine aussi en James Bond après Daniel Craig ! Bref, Fassbender qui aime faire le grand écart entre blockbuster et cinéma d’auteur n’a pas fini de nous surprendre.

5) Son physique

Bon ok c’est le moment groupie : il est trop beau❤❤
Michael ce n’est pas un minet mais un homme, un vrai, avec des rides aux coins des yeux et une barbe de 3 jours. Même Tom Hiddleston embrasse des photos de lui et George Clooney est jaloux (et pas que de son pénis (bon à force de ne pas vouloir en parler j’en parle trop)). Le charme de Fassbender ne réside pas uniquement dans sa jolie gueule mais dans ce qu’il dégage : séduction, charisme et surtout mystère. Je veux le même !

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. MarionRusty dit :

    Enorme coup de coeur que ton blog. Je ris à chaque ligne, je me retrouve dans chaque article. A très bientot 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s