STAR WARS – Résumé des épisodes précédents (1999-2005)

Après l’épisode VII de la saga Star Wars qui réunis le trio phare de la trilogie initiale (Luke-Leia-Han Solo) et une bande de nouveaux acteurs surmotivés et déjà très prometteurs (Oscar Isaac, Daisy Ridley, John Boyega), Rogue I, le spin off de Star Wars avec Félicity Jones débarque sur les écrans ce décembre.
Alors que le film est attendu comme le messie par des millions de fans à travers le monde, j’ai décidé de me faire un petit marathon pour vous résumer le bon et le moins bon de cette saga mythique, épisode par épisode.
J’ai choisis de commencer par la très controversée prélogie entièrement réalisée par George Lucas au début des années 2000. J’avais 11 ans quand j’ai découvert les aventures de Yoda & co sur grand écran pour la première fois. Même si l’épisode 1 est loin d’être parfait et que j’avais déjà visionné les épisodes 4,5 et 6 en cassettes avec mes parents, c’était un grand moment dans ma petite vie de cinéphile.

Mais avant de passer aux choses sérieuses voici un petit lexique qui pourra aider les non initiés :
* La Force : champ d’énergie qui permet aux Jedis/Siths de déplacer des objets, se guérir, envoyer des éclairs, tuer à distance, devenir immortel, … Normal.
* Jedi : des guerriers qui tentent de maintenir la paix dans la galaxie avec des sabres lasers bleus et des paroles philosophiques.
* Sith : les méchants Jedis. Mêmes pouvoirs mais sabres lasers rouges, capes noires et têtes cheloues !
* L’Empire : Un système fasciste mené par Palpatine/Dark Sidious et Dark Vador qui sera au coeur des épisodes IV, V et VI.
* L’Étoile Noire : un immense vaisseau capable d’éradiquer une planète entière. L’arme ultime de l’Empire, que Luke et l’Alliance détruiront lors de la bataille de Yavin (les fameuses initiales BY) dans l’Épisode IV.

petit_85498
Episode I 

Le titre : La Menace Fantôme (1999)
L’histoire : En32 avant BY, la Fédération du Commerce fait pression sur la planète Naboo et sa jeune reine Padmé Amidala (la toute mimi Natalie Portman) pour maitriser les voies commerciales interstellaires. Cette dernière se rend sur la ville-planète de Coruscant, pour demander l’aide du Sénat et en particulier de Palpatine (qui a déjà l’air louche).
Elle se retrouve menacée par le seigneur Sith Dark Maul et pour la protéger deux Jedis, Qui-Gon Jin (Liam Neeson) et son apprenti Obi-Wan Kenobi (Ewan McGregor) l’emmènent sur la planète paumée Tatooine. Sur place, Qui-Gon rencontre un enfant esclave Anakin Skywalker qu’il pense être l’Elu, c’est à dire celui capable de ramener l’équilibre dans la Force. Tout un programme.

Star_Wars_Phantom_Menace_poster

Le personnage à tuer : Jar Jar « Missa » Binks ! Tellement énervant.
Le personnage trop cool : Qui-Gon Jin, bien avant « les Taken » Liam Neeson était déjà un héro badass.
La phrase qui claque : « La peur mène à la colère, la colère mène à la haine… La haine mène à la souffrance.» Yoda, c’est pas le meilleur Jedi pour rien.
Le point fashion : Les robes de la reine Amidala. Peu pratique pour aller aux toilettes, Padmé (son petit nom quand elle ne règne pas) se la jouera plus discrète sur Tatooine !
D’un point de vu capillaire la petite couette d’Obi-Wan n’aurait pas été renié aux grands heures de Philippe Candeloro.
On garde : La course de modules, le combat épique Qui-Gon/Obi-Wan Vs. Dark Maul et la rencontre de  C-3PO et R2-D2 (instant émotion).
On jette : le reste.

Conclusion : Bien que George Lucas pose les bases géopolitiques de sa prélogie et qu’il est intéressant de découvrir l’enfance d’Anakin, le film a, étrangement, moins bien vieilli que les épisodes 4,5 et 6. L’épisode le plus mal aimé de la saga et le plus oubliable.


Episode II
Le titre : L’Attaque des Clones (2002)
L’histoire : Ça sent le sapin en 22 avant BY ! La République, gouvernée par le chancelier Palpatine est mise en difficulté par un groupe de dissidents mené par le comte Dooku (Christopher Lee) et Padmé, devenue sénatrice, échappe (encore) à un attentat visiblement orchestré par ces mêmes dissidents.
Obi-Wan charge son apprenti Anakin de veiller sur la Sénatrice tandis qu’il découvre une immense armée de clones sur une planète chelou : Kamino (rien à voir avec le rappeur).

Star-Wars-Attack-Clones-II-Poster_53baa2e7
* Le personnage à tuer : Anakin/ Hayden Christensen, exaspérant ado en crise au charisme d’huitre qui mériterait une bonne fessée.
Le personnage trop cool : Obi-Wan qui joue à Sherlock et qui mérite une médaille pour être le baby-sitter officiel d’Anakin !
La phrase qui claque : « Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice.» Anakin en mode lover.
Le point fashion : Si elle semblait perdue dans trop de tissus dans l’épisode I, Padmé est bien plus qu’à l’aise dans cet épisode pour rouler dans les prés avec Anakin. Du voile, des fleurs, du dos nus, les robes sont trop belles hihi.
Sinon après la petite couette d’Obi-Wan, qui est passé à la mode barbe de hipster (précurseur de tendance les gars on est en 2002), Anakin rajoute une petite tresse fine à cette coupe de beauf. Atroce.
On garde : La musique de Jon Williams, la partie Kamino avec Jango Fett et son fils Boba (rien à voir avec le rappeur), le combat final avec Yoda qui fout la fessée au comte Dooku et le pétage de câble d’Anakin qui tue tout ce qui bouge dans le camps des hommes de sable (mais ils ont tué sa mère alors ils l’avaient un peu cherché)
On jette : l’histoire d’amour. J’aurais pourtant aimé aimer (oui ça se dit). Mais impossible qu’une sénatrice belle et indépendante tombe amoureuse d’un apprenti jedi prétentieux et chieur de 10 ans de moins qu’elle. Elle aurait du pécho Obi-Wan !

Conclusion : Enfin un peu de romance ! Mais c’est tellement mièvre et sans émotion. Dommage.
Sinon Yoda déboite toujours autant et Padmé prouve qu’elle n’est pas qu’une demoiselle en détresse (cf. la scène où elle se libère toute seule dans l’arène des monstres moches). Un épisode sympa mais sans plus.

Episode III
Le titre : La Revanche des Sith (2005)
L’histoire : C’est en 19 avant BY que Palpatine, seigneur Sith prénommé en fait Dark Sidious (ça se voyait qu’il était chelou) commence à foutre son bordel dans la galaxie ! Après lui avoir fait couper la tête du comte Dooku, il parvient à convaincre Anakin de rejoindre le côté obscur de la Force pour maitriser l’immortalité et ainsi protéger Padmé qui est enceinte. L’armée des clones se retourne alors contre les Jedis pour les exterminer tandis que Yoda et Obi-Wan partent à la poursuite des Siths, Obi-Wan espérant ramener Anakin dans le droit chemin.

18423997

Le personnage à tuer : PALPATINE ! C’est vraiment une des pires pourritures de l’histoire du cinéma. Mais bon (spoiler) on va se le coltiner encore un moment.
Le personnage trop cool : Anakin/Dark Vador. Ok il tue plein de monde mais il acquiert enfin de la profondeur et c’est assez fascinant de le voir devenir le méchant légendaire que l’on connait.
La phrase qui claque : « Tu étais l’élu, c’était toi ! Tu devais rétablir la paix dans la force pas la condamner à la nuit ! Tu étais comme mon frère. Je t’aimais Anakin.» LE grand moment d’Obi-Wan.
Le point fashion : pour cette épisode on a d’autre chose à foutre que regarder les tenues et de toute façon tout est noir, triste comme l’ambiance.
On garde : le sous texte politique qui prend toute son ampleur et qu’on arrive très bien à juxtaposer dans le monde réel, la naissance de Dark Vador, du combat shakespearien entre Anakin/Obi-Wan à la pause final du mythique masque équipé d’un respirateur.
On jette : Ok Padmé est en cloque et la République se casse la gueule en partie parce que son mec est vachement influençable mais bon elle aurait pu être plus dans cet épisode qu’une potiche.

Conclusion : Un épisode épique qui rattrape à lui tout seul les deux autres films bancales de la prélogie. Les dialogues frôlent parfois le ridicule et un autre réalisateur aurait peut être été plus inspiré mais on ne peut s’empêcher de frissonner à la première respiration de Dark Vador.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s