J’ai découvert que Dark Vador était Anakin Skywalker, en 2017.

Je suis pas loin de la trentaine et jusqu’à y a deux jours, je pensais avoir une culture générale pas trop dégueulasse. Je connais mes capitales, je sais réciter le début de la fable du corbeau et du renard, je connais Fruit de la passion de Francky Vincent par coeur et j’ai déjà trouvé plusieurs réponses devant Questions pour un champion… Bref, je suis un petit génie.

Mais ça, c’était avant le drame.

Au détour d’une conversation à propos de Star Wars (le genre qu’habituellement je fuis, un peu comme celle sur Game of Thrones et le Seigneur des Anneaux – trop de personnages, univers trop complexe, laissez-moi plutôt chez Harry Potter – on dirait comme ça, mais je n’ai pas le QI d’une huître) on m’annonce de but en blanc que Dark Vador est Anakin Skywalker. Comme ça, à froid, telle une évidence. Prise de court, je me mets à pleurer (mécanisme très courant chez moi, je pleure quand je suis contente, triste, étonnée,… oui, j’ai un excellent système lacrymal, jalousez-moi).

Alors oui, je connais la phrase  » Luke, je suis ton père « . Je savais même que Luke était le fils d’Anakin. Mais c’est là que tout se complique. Mon cerveau – aussi efficace soit-il – n’a JAMAIS fait le lien entre les deux informations. À ma décharge, j’ai seulement vu vaguement La menace fantôme, alors j’y ai jamais trop réfléchi. Sauf que, j’étais pas prête à l’apprendre si brutalement.

Le choc est difficile à saisir pour ceux qui ont la chance d’avoir une logique imparable (visiblement je ne fais pas partie du club). Pour moi, la nouvelle était aussi surprenante que le jour où ma copine Sarah a découvert que Moby ne faisait pas toutes les voix dans ses chansons, qu’une autre (dont je tairais le nom pour son bien :D) pensait que les pingouins faisait deux mètres parce que je cite  » Y avait pas d’humains dans La marche de l’empereur pour estimer leur taille  » (oui oui, véridique) ou que j’ai réalisé que la viande que j’avais dans mon assiette ne provenait pas d’un animal qui était sagement mort de vieillesse dans une jolie prairie (j’étais une enfant naïve). Entre nous, j’ai aussi longtemps cru que la Bande de Gaza, c’était pas une zone géographique mais que Gaza était un type pas très sympa entouré de pas mal de monde.

Ne me jugez pas, je suis sûre qu’on a tous eu nos  » grandes découvertes « , hein ? Bon ok, j’suis peut être demeurée.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. j’ai ri merci pour ce petit instant de bonheur Oh ta gueule ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Julie dit :

    Hihi j’adore ! Et je t’imagines trop dans la situation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s